Perfectionner son profil LinkedIn

Date : 
20
December
2022
Durée : 
12
 min
Écrit le 
20
December
2022
 -  
Mis à jour le 
Temps de lecture : 
12
 minute
 minutes
perfectionner son profil linkedin
En Bref

Le réseau LinkedIn est un atout incontournable pour augmenter votre visibilité auprès de vos clients potentiels. Avec la prospection, la création de publications et la réaction à d’autres posts sur la plateforme, vous faites croître rapidement votre réputation. Encore faut-il se démarquer. Trouver de nouvelles missions, et des clients fidèles pour votre activité, passe par un profil LinkedIn soigné et captivant. Alors, comment optimiser son profil LinkedIn ? Le guide pas-à-pas dans cet article.

Pensez à ouvrir un onglet avec votre profil LinkedIn et appliquez les conseils au fur et à mesure de la lecture.

La photo de profil professionnelle : la 1ère impression compte

Tout comme une rencontre dans le “monde réel”, la première impression sur votre profil LinkedIn a toute son importance. La photo de profil est souvent le premier élément qu’un prospect voit de vous. Dans la barre de recherche, en commentaires, lors de vos publications… Elle apparaît partout sur la plateforme. Sa portée peut être une force, à condition de la soigner.

Comment soigner sa photo de profil LinkedIn

La première occasion de se démarquer : laissez parler votre personnalité professionnelle dans votre photo de profil. Aujourd’hui, des milliers d’interactions ont lieu sur LinkedIn (et sur le fil d’actualité de vos prospects). Certaines règles sont universelles. Mais jouer avec les codes et les couleurs de votre photo de profil peut servir la visibilité de votre compte.

Pour attirer l’attention de vos prospects avec votre photo de profil LinkedIn, voici ce dont vous avez besoin :

  • Une photo professionnelle (de préférence prise par un photographe).
  • Un fond neutre ou faisant référence à votre secteur d’activité.
  • Une couleur à ajouter au montage ou pour le choix de votre t-shirt / chemise.
  • Un accessoire (s’il apporte du dynamisme à votre profil).

Pensez à respecter votre image de marque. Si vous avez un ton de voix plutôt fun, léger et proche de vos clients, transmettez cette atmosphère avec votre photo de profil.

De même pour votre couleur de fond : si la couleur orange fait partie de l’identité visuelle de votre activité, pensez à l’intégrer dans votre photo de profil et votre bannière.

Exemples de photo de profil LinkedIn

Une image vaut 1000 mots. Plutôt que vous décrire le profil idéal, autant vous le montrer. Selon nous, voici les meilleures exemples de photos de profil LinkedIn.

C’est une leçon de la part de Victoria Debargue. Rédactrice et créatrice de contenus, Victoria se met en scène dans sa photo de profil dans son quotidien. Une photo simple, professionnelle, naturelle avec les couleurs de son image de marque. Sa bannière reprend les mêmes couleurs que sa photo de profil et joue avec les codes du réseau social.

De quoi vous inspirer pour votre propre compte !

Un profil reconnaissable parmi des centaines du côté d’Alexis Minchella. Le fondateur de Tribu Indé qui a une identité visuelle bien marquée : un bleu roi et un jaune puissant. Il utilise ce bleu pour entourer sa photo de profil LinkedIn. Elle ressort immédiatement sur le fil d’actualité de la plateforme.

Plus sobre avec deux traits oranges, la couleur n’est pas obligatoirement en fond de photo de profil. Maud Alavès a choisi une option plus discrète. Néanmoins, cela permet à sa photo de ressortir visuellement et de se démarquer de 99 % des autres profils LinkedIn.

<div class="article-highlight_component is-cta"><div class="article-highlight_emoji is_cta"></div><p>Maud était justement notre invitée lors de l’édition 2022 de La Cordée. Elle nous y détaillait ses tips à propos du personal branding.</p></div>

Une bannière explicative : votre vitrine

Votre bannière est bien plus qu’une simple image : elle est le meilleur moyen de diffuser le message idéal à votre prospect. Vous pouvez également pousser les visiteurs de votre profil à passer à l’action : visiter votre site web, réserver un appel ou vous envoyer un message.

Votre objectif est de transmettre clairement la solution apportée à vos clients, en un clin d’oeil. Par conséquent, les prospects intéressants doivent vouloir continuer de lire votre profil, tandis que les autres savent que vos services ne sont pas destinés à leur activité (ce tri vous fait gagner un temps précieux par la suite).

<div class="article-highlight_component"><div class="article-highlight_emoji"></div><p>Créez votre bannière LinkedIn rapidement et facilement grâce à Canva. Avec des centaines de modèles disponibles, vous pouvez donner vie à vos idées sans être graphiste.</p></div>

Quoi insérer pour créer une bannière LinkedIn attractive ?

“La perfection est atteinte non pas lorsqu’il n’y pas plus rien à ajouter, mais lorsqu’il n’y a plus rien à supprimer.” Antoine de Saint-Exupéry

La bannière LinkedIn est l’endroit idéal pour afficher les solutions proposées à vos clients. Pour ce faire, faites preuve d’empathie. Enfilez les bottes de votre prospect : qu’est-ce qu’il attend de votre profil ? Quel message souhaite-t-il entendre ? À partir de ces éléments, vous pouvez déterminez votre phrase d’accroche. Courte et efficace, elle représente votre proposition de valeur. Si cela est pertinent, pensez aussi à inclure votre cible principale. Plus le prospect se sent concerné, plus il sera captivé par votre profil LinkedIn.

L’étude de votre cible est capitale pour utiliser les bons mots-clés et faire mouche avec votre bannière. Observez vos concurrents sur le réseau, analysez les contenus et profils de vos clients, les termes utilisés… Plus vous avez d’informations pertinentes, plus vous êtes à même de créer une bannière efficace.

Exemples de bannières LinkedIn performantes

Pour reprendre nos exemples de photo de profil, la couverture de Victoria Debargue est très efficace. Avec son slogan “Ma plume. Nos idées. Vos contenus.”, on comprend immédiatement pourquoi faire appel à ses services. Elle précise sa cible en-dessous : “Content Marketing B2B”. Les entreprises B2B avec des besoins de contenu se sentent immédiatement concernées grâce à sa bannière.

Du côté de Laurine Bemer, la bannière est plus orientée vers le passage à l’action.

Son but est de vendre sa formation sur le copywriting. Elle a donc inséré sa promesse de vente et explique simplement comment accéder à la page pour s’inscrire. Simple, clair et précis. Sur ce profil, on s’aperçoit aussi de la ligne directrice choisie et retranscrite dans le profil, la bannière, le titre du profil et l’intégralité de son compte.

On termine par une bannière simple, pour vous prouver que vous n’avez pas besoin de surcharger le design pour attirer des clients. Ici, Thomas Ryvol affiche sa promesse “Prospecte moins, close 4x plus” et le nom de son site web. Avec une casquette et un t-shirt, cet entrepreneur choisit de s’adresser aux freelances, indépendants et start-ups (sa cible principale).

Le titre du profil : votre pitch en quelques mots

Le titre du profil LinkedIn correspond à la description située juste en-dessous de votre nom. Souvent, les professionnels apposent le nom de leur fonction : “Chef de projet digital”, “Directeur des opérations” ou encore “Agent immobilier”. Elle peut apporter beaucoup plus d’informations à vos prospects. Nous allons voir que cette petite ligne peut faire toute la différence lorsqu’on l’utilise efficacement.

L’importance du titre du profil sur LinkedIn

Lorsque vous publiez un post ou un commentaire, très peu d’éléments s’affichent pour les autres utilisateurs de LinkedIn : votre photo de profil, votre nom et votre titre. Ce dernier est donc un excellent moyen de prouver votre valeur à vos prospects et d’attirer leur attention. Lorsque vous envoyez une demande de connexion, votre titre est aussi mis en avant. C’est grâce à cette mini-description que le prospect va déterminer qui vous êtes.

Évidemment, le titre est aussi un élément qui apparaît sur la page de votre profil. Il est, avec la photo de profil et la bannière, le premier élément que va lire votre prospect avant de continuer à vous découvrir… Ou quitter la page. Ce n’est pas parce qu’il est court qu’il doit être négligé. Passez du temps à itérer sur un titre accrocheur qui définit clairement votre activité.

Comment rédiger le titre parfait pour votre activité

Décrivez votre activité avec les mots-clefs pertinents et de manière la plus concise possible. Comme sur votre bannière, pas de mot superflu dans votre titre LinkedIn. Reprenez votre promesse de vente, adaptez-la et rendez-la captivante. Demandez-vous : “est-ce que je cliquerais sur ce profil si je voyais ce titre passer sur mon feed LinkedIn ?”.

Restez simple et clair, c’est ce qui fonctionne le mieux. Si votre cible est capable de comprendre ce que vous faites en balayant du regard votre titre, vous le tenez.

Si votre cible est adaptée, pensez à inclure un emoji. Il laisse transparaître votre personnalité et ajoute de la couleur dans le texte.

<div class="article-highlight_component"><div class="article-highlight_emoji"></div><p>Dorénavant, vous pouvez sélectionner des sujets de prédilection. Ces hashtags donnent une indication à LinkedIn sur quel sujet vous attire, mais aussi de donner une indication aux visiteurs de votre profil ce sur quoi vous avez une expertise !</p></div>

Insérer des liens : quand l’anodin devient votre atout

LinkedIn vous permet de positionner des contenus en avant grâce à “Notre sélection”. Cette section du profil est un véritable atout pour les indépendants : vous pouvez placer des liens importants pour mettre en avant vos produits et services. Lien vers un site web, pour prendre un rendez-vous, vers un article à forte valeur ajoutée, vers l’une de vos meilleures publications… Poussez les prospects vers l’action que vous souhaitez.

Les trois premières sélections sont les plus visibles. Nous vous recommandons de placer :

  • La page d’accueil de votre site web ;
  • Un lien pour prendre un rendez-vous téléphonique ;
  • Un témoignage ou une étude de cas d’un client à succès.

Donnez vos meilleurs atouts aux visiteurs.

Infos : l’art de vendre avec les mots, en 2600 caractères

Ça y est… Le prospect est véritablement intéressé par votre profil et scrolle pour en découvrir plus. Vous avez désormais l’opportunité de lui dévoiler vos offres et ce que vous pouvez lui apporter. La section “Infos” est limitée à 2600 caractères, ce qui est largement suffisant pour convaincre vos prospects.

Ici, chaque ligne doit pousser à lire la suivante. En copywriting (l’art d’écrire pour vendre), cela s’appelle le toboggan glissant. Pas de prise de tête ici : on vous explique comment rédiger vos infos simplement pour transformer les visiteurs de votre profil en clients.

<div class="article-highlight_component"><div class="article-highlight_emoji"></div><p>Votre résumé n’est pas un CV ! Vous aurez l’occasion de parler de vos expériences professionnelles dans les rubriques suivantes.</p></div>

L’accroche de vos infos : captiver l’attention

Lorsqu’un visiteur arrive sur votre profil et scrolle jusqu’à votre résumé, il ne voit que les premières lignes. On vous conseille donc d’utiliser les 150 premiers caractères (environ 25 mots) pour captiver le lecteur. Votre accroche a un seul objectif : le visiteur doit cliquer sur “… voir plus”.

Pour ce faire, utilisez un “cliffhanger”. Vous avez sûrement déjà vu la fin d’un épisode de votre série préférée qui laisse un suspens si intense que vous ne pouvez pas vous empêcher de regarder l’épisode suivant. Essayez d’appliquer le même principe avec votre accroche LinkedIn. Pas de personnage disparu, découverte mystérieuse ou tromperie inattendue comme dans vos séries Netflix… Mais une ou deux phrases courtes qui laissent les prospects scotchés à vos lèvres !

On retourne sur le profil de la Queen de LinkedIn, Maud Alavès. Nous allons utiliser l’intégralité de son résumé puisque c’est une véritable Masterclass. Son accroche est captivante (un véritable cliffhanger) : elle nous parle d’un de ses échecs. On veut en savoir plus sur ce projet manqué et où ça l’a mené aujourd’hui.

Vous avez observé ? Elle nous parle absolument pas de ses services dans cette introduction. Son but : faire cliquer les visiteurs sur le fameux “voir plus”.

Faire monter le désir et l’intérêt

Une fois que le prospect a déroulé l’intégralité de vos infos, chaque phrase doit faire monter le désir et l’intérêt à votre égard. Expliquer les différents bénéfices que vos services apportent aux clients, comment vous les aidez et les accompagnez pour résoudre leur problème.

Ici, il s’agit de pitcher vos offres. Vous étayez la promesse donnée dans votre bannière et dans votre titre. C’est aussi l’occasion de donner des chiffres, des témoignages ou des résultats pour assoir votre crédibilité dans votre milieu. Maud l’a d’ailleurs bien compris 👇

Une fois que le désir est à son apogée, c’est le moment de faire passer le prospect à l’action.

L’appel à l’action : comment amener le prospect à vous contacter

Dans la dernière partie de vos infos, faites figurer un appel à l’action. Amenez le prospect à effectuer l’action qui vous intéresse. Elle peut prendre différentes formes :

  • Lien vers une page de vente de vos produits ou services
  • Lien vers un calendrier pour prendre un rendez-vous téléphonique
  • Un appel à participation de votre cagnotte crowdfunding
  • L’inscription à votre newsletter
  • Vous envoyer un message directement via LinkedIn
  • Un appel direct sur votre numéro de téléphone
  • Etc.

N’oubliez pas ! Quel que soit l’appel à l’action, l’objectif final est de transformer ce prospect en client. Utilisez donc le moyen le plus simple et efficace pour votre activité pour réussir cette conversion.

<div class="article-highlight_component"><div class="article-highlight_emoji"></div><p>N’utilisez pas l’intégralité des 2600 caractères. Vous risqueriez de perdre votre prospect devant trop de texte. Maintenez ce résumé aux alentours des 200 mots (moins de 1300 caractères).</p></div>

Se servir de ses expériences comme cas pratiques

La majorité des indépendants parlent de leurs expériences comme des salariés. Or, votre but n’est plus de convaincre un employeur… Mais un futur client. La section “Expérience” de votre profil LinkedIn est une occasion rêvée de parler de vos succès. Cas pratiques, témoignages, clients avec des résultats phénoménaux : tournez cette rubrique en véritable preuve sociale auprès des nouveaux prospects qui vous découvrent.

<div class="article-highlight_component"><div class="article-highlight_emoji"></div><p>Pensez à inclure des liens et documents en rapport avec le projet dont vous faites la description. Cela permet de résumer la collaboration et si le prospect s’identifie au cas pratique, il peut en découvrir plus grâce à votre lien.</p></div>

Comment formuler ses cas pratiques ?

Une étude de cas est un processus par lequel vous démontrez à un futur prospect comment vous avez apporté une solution au problème d’un client. Ainsi, vous pouvez formuler l’expérience de la manière suivante :

  • Qu’est-ce que le prospect faisait avant d’utiliser votre solution ?
  • Pourquoi il a utilisé votre produit/service ?
  • Qu’est-ce que votre solution a changé chez votre prospect ?
  • Quels résultats le client a obtenu après votre collaboration ? Comment en est-il ressorti ?

Appuyez aussi sur les émotions du client : le prospect pourra alors davantage l’identifier à ce qu’il vit maintenant.

[BONUS] Vos formations, compétences et centres d’intérêt : utilisez le bas de votre profil à votre avantage

La fin de votre profil LinkedIn n’est certainement pas ce qui fait passer à l’action votre prospect. Néanmoins, elle peut permettre d’ajouter ce petit plus qui donne envie au prospect de vous appeler ou de se rendre sur votre site web immédiatement.

Compétences LinkedIn

On vous conseille d’en ajouter environ 5. Aujourd’hui, les professionnels recherchent des indépendants spécialisés. Trop de compétences peut être un frein. Préférez donc ajouter les domaines dans lesquels vous avez une véritable expertise.

Vos formations

Ici, vous pouvez ajouter les certifications obtenues (si vous en avez). Elles sont particulièrement intéressantes dans le milieu du marketing digital et de l’informatique.

Les centres d’intérêt LinkedIn : comment les utiliser ?

Les entreprises, personnalités publiques et associations auxquels vous êtes abonnées sur LinkedIn apparaissent en bas de votre profil. Utilisez cette rubrique en suivant les organisations et personnes influentes dans votre milieu. C’est aussi l’occasion de montrer vos valeurs : entreprise à impact, social et solidaire, organisations innovantes… Laissez parler votre personnalité.

<div class="article-highlight_component"><div class="article-highlight_emoji"></div><p>Votre profil LinkedIn est un ensemble : toutes les sections sont importantes pour vous démarquer. Pour envoyer votre compte sur la Lune, appliquez les conseils de cet article !</p></div>

À découvrir ensuite

Ces contenus pourraient vous intéresser !

Kbis auto-entrepreneur : où le trouver ?

Où trouver les documents nécessaires pour prouver l'immatriculation d'une entreprise, les informations reprises dans un extrait de K auto-entrepreneur. Les professions libérales et artisans ne disposent pas d'un extrait de Kbis, mais ont des certificats similaires.

Développer son activité grace au personal branding

Quel que soit le stade de développement de votre activité, la question du renouvellement de vos clients, leur fidélisation, et la crédibilité que vous développez auprès de vos prospects fait certainement partie de votre réflexion.

5 étapes pour fixer son taux journalier en tant qu'auto-entrepreneur

En tant qu’employé, la question “qu’est-ce que je vaux ?” trouve sa réponse dans le salaire que l’on nous propose. Le sujet est tout autre lorsque détermine soi-même son salaire.

Comment augmenter ses prix en freelance ?

En fonction de vos priorités, de votre flexibilité ou tout simplement de ce que vous avez envie de développer, voici 4 manières d’augmenter votre salaire à la fin du mois.

Storytime : Comment créer son storytelling en tant que freelance ?

Dans l’aventure d’un indépendant, la concurrence est un obstacle à surmonter à chaque instant. Pour vous démarquer, être mémorable, se créer un réseau, nouer des liens plus forts et engager vos clients, le storytelling est un tremplin phénoménal.

Perfectionner son profil LinkedIn

Trouver de nouvelles missions, et des clients fidèles pour votre activité, passe par un profil LinkedIn soigné et captivant. Alors, comment optimiser son profil LinkedIn ?

Loi Spinetta : quelles obligations ?

La loi du 4 janvier 1978 dite « loi Spinetta » a instauré de nouvelles obligations dans le domaine de la construction.

PV de réception de chantier : comment ça marche ?

Lors de l’achèvement d’un projet, le PV de réception de chantier d’un artisan se manifeste par un document légal.

TJM : la clef de voute du freelance

Le Taux Journalier Moyen (TJM) doit être définit après avoir calculé l’intégralité de vos coûts car il constitue votre source de revenus.

Les CGV : définition

Les Conditions Générales de Vente sont un document émis par le vendeur qui encadre la relation commerciale.

Sortir du régime de la microentreprise

Quitter le régime de la microentreprise peut être une démarche volontaire ou obligatoire. Si vous dépassez le seuil de chiffre d’affaires autorisé, par exemple.

Startup en difficulté : comment faire face ?

Pour de multiples raisons, une startup peut connaître à un moment ou un autre des difficultés financières.

Les 5 clés d'une prospection commerciale performante

Dans cet article, nous vous livrons les 5 indispensables d’une prospection commerciale qui génère des résultats.