Le BFR : gérer la trésorerie de son entreprise

Date : 
20
December
2021
Durée : 
6
 min
Écrit le 
20
December
2021
 -  
Mis à jour le 
9
November
2022
Temps de lecture : 
6
 minute
 minutes
calcul bfr
En Bref
  • C’est un indicateur essentiel pour les créateurs d’entreprise. Il correspond à la somme d’argent dont l’entreprise doit disposer pour financer son exploitation
  • Pour réaliser ce calcul du BFR (besoin en fonds de roulement) de son entreprise, il faut prendre en compte : le stock en cours, les clients et comptes rattachés, les fournisseurs et comptes rattachés et les dettes fiscales et sociales.
  • La formule est la suivante : BFR = Stock actuel + Clients et comptes rattachés - Fournisseurs et comptes rattachés - Dettes fiscales et sociales

Calcul du BFR : Quesako ?

Définition

Un BFR est un besoin en fonds de roulement, c’est l’indicateur de performance de la société.

Il représente la différence d'échéance de règlement entre les encaissements des clients et les paiements faits aux fournisseurs. Autrement dit, c'est la différence entre les dépenses et les recettes que l’entreprise devra financer.

Cette différence se crée lorsque :

  • les créances générées ne sont pas réglées dans l’immédiat par les clients (lors d’un paiement en plusieurs fois par exemple)
  • les articles ne sont pas vendus dans l’immédiat et restent en stock pendant une durée plus ou moins longue

<div class="article-highlight_component"><div class="article-highlight_emoji"></div><p>Ce calcul est une démarche importante et indispensable à la partie financière du business plan car il se fait en amont du processus stratégique de création ou d’évolution de l’entreprise.</p><p class="highlight-text_margin-top">Il doit se faire de manière périodique afin de comparer les résultats et d’analyser l’évolution de l'entreprise.</p></div>

Comment on fait ?

Afin de réaliser ce calcul, il faut prendre en compte les valeurs suivantes : le stock en cours, les clients et comptes rattachés, les fournisseurs et comptes rattachés et les dettes fiscales et sociales.

<div class="article-highlight_component"><div class="article-highlight_emoji is_page"></div><p>BFR = Stock actuel + Clients et comptes rattachés - Fournisseurs et comptes rattachés - Dettes fiscales et sociales</p></div>

Il est également possible de calculer le BFR en jour de chiffre d’affaires. C’est ce qu’on appelle le BFR normatif :

<div class="article-highlight_component"><div class="article-highlight_emoji is_page"></div><p>BFR (en jour de CA) = [BFR / 365] x Chiffre d'affaires annuel HT</p></div>

Qui ça concerne ?

Le BFR est un élément important qui caractérise le business modèle de l'entreprise ou la relation avec les stocks et fournisseurs, comme le fait la grande distribution. Une freelance n’en n’aura pas forcément besoin.

Et ça veut dire quoi ?

Il est important de savoir que :

  • un BFR positif (>0) montre que le cycle d’exploitation absorbe la trésorerie et donc l’entreprise a besoin de financements
  • un BFR négatif (<0) montre une production de la trésorerie et donc une ressource de financement
  • un BFR nul (=0) montre une stabilité entre le cycle d’exploitation et la trésorerie

Que faire si le BFR est positif ?

Si le BFR est supérieur à 0, cela signifie qu’il y a un besoin de financement. Plusieurs solutions se présentent :

  • augmenter le découvert bancaire
  • disposer de fonds de roulement (ressources autres que le CA pour l’exploitation)
  • exiger un acompte à la conclusion de la vente
  • revoir ses dépenses courantes pour baisser certaines charges d’exploitation
  • augmenter les délais de paiement des fournisseurs ou raccourcir les délais de paiement clients

<div class="article-highlight_component is-cta"><div class="article-highlight_emoji is_cta"></div><p>Et ensuite ?</p><p class="highlight-text_margin-top">Couvrez votre activité avec une assurance-sur-mesure</p></div>

Que faire si le BFR est négatif ?

Si le BFR est négatif, le cycle d’exploitation fonctionne bien. Vous avez une ressource de financement puisque vous réglez vos fournisseurs après avoir reçu vos paiements clients.

Les BFRE et BFRHE: Qu’est-ce que ça change ?

Le BFR se décompose en deux sous-catégories :

1. Le BFRE (BFR d’exploitation) :

Il montre le besoin de financement nécessaire à l’exploitation (soit l’activité courante de l’entreprise comme les délais de paiement clients et fournisseurs.

Il est composé de deux éléments :

  • une partie structurelle caractérisée par les délais de paiement des clients et du règlement des fournisseurs
  • une partie conjoncturelle qui présente la modification du BFRE causée par le niveau d’activité ou d’oscillation du chiffre d’affaires

Pourquoi le calculer ?

Son but est d’étudier les caractéristiques de l’activité de l’entreprise afin de surveiller les variations et de les comprendre. Il est fondamental pour la gestion financière de celle-ci.

Le BFRE présente un objectif de financement double (c’est-à-dire avec deux types de financement qui modifient le BFR) :

  • le stock : la mise en place du stock qui engendre une sortie de trésorerie (soit par des achats ou des fabrications
  • le décalage entre l’encaissement et le décaissement : la différence entre l’encaissement des sommes dues par les clients et le décaissement des charges engendre une avance de trésorerie par l’entreprise

<div class="article-highlight_component"><div class="article-highlight_emoji is_page"></div><p>Afin de calculer le BFRE, il faut utiliser la formule suivante :</p><p class="highlight-text_margin-top">BFRE = Actif circulant d'exploitation - Passif circulant d'exploitation</p><p class="highlight-text_margin-top">Si le BFRE se base sur le bilan (BFRE bilanciel) le calcul est le suivant :</p><p class="highlight-text_margin-top">BFRE bilanciel = Stock actuel + Créances clients - Dettes d’exploitation</p><p class="highlight-text_margin-top">Attention : calculer le BFRE bilanciel donne un résultat subjectif puisqu’il indique un aperçu du niveau d’activité à un instant T, soit à l’arrêt des comptes.</p></div>

2. le BFRHE (BFR hors exploitation) :

Il concerne les moyens mis à la disposition de l’entreprise qui n’ont pas de lien direct avec l’exploitation normale (comme les autres créances, les charges constatées d’avance, les autres dettes et les produits constatés d’avance).

<div class="article-highlight_component"><div class="article-highlight_emoji is_page"></div><p>Vous pouvez calculer le BFRHE à partir des éléments du bas de bilan :<ul><li><span class="label">BFRHE = Actifs circulants – Dettes court terme</span></p>Ou à partir des éléments du haut de bilan :<p></li><li><span class="label">BFRHE = Capitaux permanents – Actifs immobilisés</span></p>ou :<p></li><li><span class="label">BFRHE = Ressources stables (capital + résultat + dettes + provisions pour charges) – Immobilisations brutes</li></ul></p></div>

Et ça veut dire quoi ?

Si le BFRHE est :

  • positif (>0) : les opérations hors exploitation nécessitent un financement
  • négatif (<0) : les opérations hors exploitation génèrent des ressources pour l’entreprise

Le BFR Normatif : qu’est-ce que c’est ?

Le BFR Normatif (BFRN) est une autre méthode de calcul de la trésorerie qui consiste à calculer la trésorerie d’une entreprise en nombre de jours de chiffre d’affaires. Il est calculé en prenant les chiffres moyens de chacun des postes constitutifs du BFR (comme le délai de paiement moyen des factures clients ou le délai de rotation des stocks).

Quel est le but ?

Ce calcul est utile afin de faire des prévisions pour l’entreprise et de jauger la conséquence de l’évolution de chaque poste du BFRE sur le besoin en matière de trésorerie d’exploitation.

Afin d’effectuer ce calcul il faut déterminer pour chaque post du BFRE:

  1. son temps d’écoulement
  2. son coefficient de structure

1. Pour calculer le temps d’écoulement (TE) il suffit de se baser sur les postes du bilan:

TE = Le montant moyen du poste / les flux annuels x 365 :

  • montant moyen du poste = (montant du poste en début d’exercice + montant du poste en fin d’exercice) / 2
  • flux annuel = montant d’achats consommés ou de ventes réalisées en fonction du poste

2. Pour calculer le coefficient de structure il faut réaliser la formule suivante :

  • coefficient de structure = (le flux annuel du poste / chiffre d'affaires HT) x 365

<div class="article-highlight_component"><div class="article-highlight_emoji"></div><p>En multipliant le TE et le CS, nous avons le BFR ce qui nous permet de réaliser le calcul suivant et donc d’avoir le BFR normatif :</p><p class="highlight-text_margin-top">BFR (en jour de CA) = [BFR / 365] x Chiffre d'affaires annuel HT</p></div>

À découvrir ensuite

Ces contenus pourraient vous intéresser !

Qu’est-ce que la domiciliation d’entreprise ?

L’adresse de domiciliation de votre entreprise permet de réduire vos impôts CFE et d'apporter de la confiance à vos clients et à vos partenaires.

Comment passer un contrôle de l’URSSAF ?

L’URSSAF peut effectuer des contrôles afin de vérifier si vous êtes en règle au niveau fiscal et envoie d'abord un avis de contrôle.

Les taux de cotisations sociales en 2022

Calculées sur la base du salaire brut, les cotisations sociales couvrent la santé, le chômage, les prestations familiales ou encore la retraite.

L’indemnité forfaitaire pour frais de recouvrement

L’indemnité forfaitaire pour frais de recouvrement vise à lutter contre les délais de paiement excessifs. Elle est uniquement destinée aux professionnels.

Le crédit-bail : ses avantages et ses inconvénients

Un crédit-bail, c'est lorsqu'une société financière met à la disposition d'une entreprise un bien durant une période déterminée, contre un loyer.

Les comptes courants d’associé dans une entreprise

Un compte courant d’associé représente un prêt qu’un associé consent à la société sans accroître la capitalisation de celle-ci.

Le Décompte Général Définitif : qu’est-ce que c’est ?

C'est grâce au décompte général définitif qu'un marché de travaux est officiellement terminé sur le plan financier et juridique.

Les fonds propres d’une entreprise

Les fonds propres également appelés capitaux propres sont les ressources sans dettes que possède une entreprise.

Le BFR : gérer la trésorerie de son entreprise

C’est un indicateur essentiel pour les créateurs d’entreprise. Il correspond à la somme d’argent dont l’entreprise doit disposer pour financer son exploitation.

La facilité de caisse : qu’est-ce que c’est  ?

Votre entreprise peut rencontrer un décalage de trésorerie, et votre banque pourrait vous offrir une alternative intéressante : la facilité de caisse.

Les astuces pour la comptabilité de son entreprise

Entre statut juridique, comptabilité, fiscalité, et assurance, il est parfois difficile de savoir par où commencer.